Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2018

Les nouvelles dispositions sur la formation professionnelle détruisent les bilans de compétences

Combien allez-vous perdre sur votre CPF avec la réforme de la formation professionnelle ?

Dépêchez-vous si vous souhaitez bénéficier de formations avec votre Compte Personnel de Formation. La réforme de Madame Pénicaud transforme début janvier 2019 vos heures actuelles en euros : 14 euros de l'heure ! Si vous avez 150 heures sur votre compte, vous aurez donc 2100 euros pour vous former.

De quoi effectivement "Avoir la liberté de choisir son avenir professionnel" !

Dépêchez-vous également si vous souhaitez demander un Congé Bilan de Compétences : il s'arrête à la fin de l'année ! Comme le CIF (Congé Individuel de Formation) d'ailleurs !

Et si vous comptiez faire un Bilan de Compétences en utilisant votre CPF l'an prochain, il vous faudra un peu de patience. Actuellement avec 24 heures sur votre compte, vous pouvez obtenir sa prise en charge. A partir de l'an prochain, avec les 500 euros par an qui seront crédités sur votre compte, il vous faudra au moins 4 ans avant de pouvoir financer votre bilan.

Ah oui j'oubliais, il n'est pas sûr qu'il existe encore beaucoup de centres de Bilans de Compétences l'an prochain (je parle bien sûr des centres de bilans sérieux dont c'est le métier depuis des années) mais ce n'est pas grave : puisqu'il n'y aura plus d'habilitation (vérification qualité) tout le monde va pouvoir s'improviser centre de Bilans de Compétences !

Je n'arrive toujours pas à voir, malgré mes différentes rencontres avec la Délégation Générale à l'Emploi et avec le Ministère du Travail, où est le bénéfice pour les personnes que nous accompagnons. 

Ah mais si, nous allons tous avoir une belle application dans notre Smartphone pour "acheter de la formation" ! Peu importe que la formation ne soit pas une marchandise et peu importe sans doute qu'on ne sache pas quoi "acheter" car on n'aura pas pu réfléchir à son projet professionnel !

Brigitte BILLAUD

Présidente de l'ASCBC (Association Syndicale des Centres de Bilans de Compétences)

ascbc@orange.fr

 

Écrire un commentaire