Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2019

La réforme des retraites : encore une réforme bancale...

Non seulement il est absurde de vouloir aligner le régime des salariés et celui des professions indépendantes, surtout s'ils 'agit de ponctionner les réserves des caisses de celles-ci.

Mais encore, il apparaît que :

- le rendement du future régime tel qu'il est explicité dans le rapport du Haut commissaire aux retraites ne sera pas de 5,5 % comme annoncé mais de seulement 4,95 % puisque certaines cotisations ne donnent pas droit à une retraite, il s'agit de cotisations consacrées à la solidarité (et donc qui ne produisent pas de droits à la retraite).

- il est prévu que dans le futur régime, les cotisations en vue de la retraite seront de 28,12 % des salaires. Mais comme le nouveau régime plafonne les cotisations à trois plafonds de la sécurité sociale, en fait, les salariés qui ont un salaire supérieur à ces plafonds verront leurs cotisations baisser. Un régime "universel"?

- Le droit à pension de réversion sera ouvert à partir de 62 ans dans le futur régime universel, contre 55 ans aujourd'hui pour les salariés du privé qui vont ainsi perdre 7 ans dans le versement des pensions de réversion!

Ce sont les conclusions de l'institut de Protection Sociale.

Écrire un commentaire